Collision d'un porte-char avec une voiture à Lure

Un accident spectaculaire a eu lieu hier matin à Lure, en Haute-Saône : un porte-char de l'armée de terre est entré en collision avec une voiture qui tentait de faire demi-tour au milieu de la RN19.
Le choc a fait deux blessés graves parmi les militaires.

A l'origine de l'accident, une dame de 78 ans originaire de Grand-Charmont, dans le Doubs. Celle-ci s'est engagée par erreur sur la voie rapide conduisant à Vesoul, au volant de sa Peugeot 307. Elle a alors tenté de corriger sa trajectoire en faisant demi-tour au milieu de cette nationale très fréquentée.
Au même moment, un convoi militaire composé de deux véhicules porte-char survenait derrière la 307. Le premier camion, surpris par ce demi-tour, n'a pu éviter la 307 et a pulvérisé l'avant de celle-ci. La conductrice s'en est toutefois sortie indemne.
L'ensemble militaire, qui s'était déporté à gauche lors de cette collision, a ensuite effectué une embardée à droite afin d'éviter un poid-lourd qui venait en sens inverse. Il est allé s'échouer dans le talus.
Le char de 28 tonnes a alors accentué la poussé, et a écrasé la cabine du conducteur.

Le passager, un militaire de 25 ans, a été éjecté. Gravement blessé, il a été transporté au centre hospitalier de Vesoul par les pompiers.
Le conducteur, âgé de 27 ans, est quant à lui resté prisonnier de la cabine pendant deux heures avant de pouvoir être désincarcéré. Très grièvement blessé, il a été évacué par hélicoptère vers le CHU Minjoz à Besançon.

Ces deux jeunes gens sont militaires à Toul. Ils quittaient le 35e RI de Belfort et rejoignaient le 516e Régiment du train à Toul.

La circulation sur la RN19 a été perturbée jusqu'à 15h.
Les engins militaires ont été rapatriés au 35e RI de Belfort, dont le chef de corps s'est rendu sur les lieux de l'accident, de même que le maire de Lure et le sous-préfet.

Laure Godey
Publié le vendredi 23 avril 2010 à 10h04

Confirmez-vous la suppression ?