Fausse alerte à la bombe dans un lycée de Besançon

Hier matin, un appel anonyme a signalé qu'un engin explosif avait été installé dans le lycée Claude Nicolas Ledoux, à Besançon.
Les 1200 élèves de l'établissement ont été immédiatement évacués, tandis que les pompiers et la police inspectaient les moindres recoins du lycée à la recherche de la bombe. Sans résultat...

Cet appel serait vraisemblablement dû à un mauvais plaisantin, qui a empêché les élèves de terminale de plancher sur leurs épreuves du bac blanc comme cela était prévu.

Laure Godey
Publié le mardi 20 avril 2010 à 09h42

Confirmez-vous la suppression ?