Des méduses dans le lac de Vouglans

Pas besoin d'aller en vacances à la mer pour apercevoir des méduses : se promener au bord du lac de Vouglans suffit. Le phénomène est rare, mais pourtant bien réel : des méduses d'eau douce se sont installées dans le Jura.

Dimanche matin, un pêcheur habitant au bord du lac du Vouglans depuis une vingtaine d'années a cru apercevoir plusieurs petites méduses sous la passerelle du port de la Saisse. Un examen attentif lui a confirmé qu'il n'était pas victime d'hallucinations.
Il s'est empressé de raconter son étrange rencontre à des proches, qui ne l'ont tout d'abord pas cru : les méduses sont des animaux marins, tout le monde le sait!

Et pourtant... 1% des méduses vit en eau douce. C'est une espèce de ce genre que le pêcheur a vu.
Couramment appelées "méduses d'eau douce", et "craspedacusta sowerbyi" de leur petit nom, ces minuscules animaux (de la taille d'une pièce de 20 centimes) se développent dans les eaux dont la température dépasse 25°C.
Or les eaux du port de la Saisse sont stagnantes, chaudes, riches en micro-organismes : un lieu de villégiature rêvé pour les mini-méduses!

Le pêcheur pourra donc confirmer à ses amis qu'il n'avait pas la berlue. Ceux-ci pourront même venir vérifier, les méduses ne sont pas timides et se baladent volontiers entre les poissons et les lignes des pêcheurs.
Quant aux baigneurs, qu'ils se rassurent : les méduses d'eau douce sont innofensives. Certes, elles peuvent provoquer de l'urticaire, mais la plupart du temps leur petite taille ne leur permet pas de transpercer la peau humaine.
De toute manière, la baignade est interdite autour du port de la Saisse, et aucune méduse n'a encore été découverte dans les zones de baignade autorisée.

R. Hingray
Publié le jeudi 12 août 2010 à 11h56

Confirmez-vous la suppression ?